Le premier ministre Ivoirien, Hamed Bakayoko décédé le 10 mars dernier à Fribourg en Allemagne aimait le show. Il aimait faire la fête. Patron de presse, sa passion pour la musique l’avait amené à investir dans le monde de la nuit. Il était propriétaire de plusieurs boites de nuit, tant à Abidjan, qu’en France à Paris. Le night le plus connu dont il était propriétaire à Paris était l’Alizé dans le 15ème arrondissement. Hamed Bakayoko était l’ami des artistes. Cela est un fait de notoriété publique. L’un de ses meilleurs amis était le producteur de musique, David Monsoh. Même si leurs rapports ces dernières années étaient clivants, du fait du rapprochement de ce dernier avec Guillaume Soro, les deux avaient en commun l’amour de la fête. Hambak savait réunir son cercle fermé.

Lire aussi : People-Hamed Bakayoko-L’ami des stars-Mario Balotelli-Kylian Mbappé-Ronaldinho-Matuidi…Tous ont partagé un moment avec le premier ministre Ivoirien décédé ce mercredi 10 mars en Allemagne

Comme dans cette vidéo, illustratrice de l’un de ses derniers shows privés où on aperçoit ses proches et des visages connus comme ceux du ministre des Eaux et Forêts, Alain Donwahi, ou encore Ahmadou Bakayoko, ancien directeur général de la RTI, aujourd’hui directeur général de la SODECI. Bon vivant, généreux, altruiste, depuis sa mort, les témoignages pullulent. La mémoire d’Hamed Bakayoko est saluée par tous. Sa générosité est reconnue, tant par l’Ivoirien lambda, les hommes de la nuit, les acteurs culturels que par les opérateurs économiques. Hamed Bakayoko aimait partager. Il aimait aussi partager sa joie de vivre. Il aimait la vie. A 56 ans, il part, laissant derrière lui, trois garçons ( Karl, Yerim et Yohann) et la petite dernière, Maya. Et aussi une muse, une amie, une confidente, son épouse Yolande. Ce mercredi, les artistes rendront un hommage mérité au stade d’Ebimpé au Golden Boy.