En Italie ce Week end pour un autre « Crush » où il a encore craché du feu sur le pouvoir d’Abidjan, Guillaume Kigbafori Soro, ex président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire s’est enfin rapproché de Charles Blé Goudé, président du COJEP, et ex leader de la FESCI tout comme lui. Le rapprochement s’est fait par le canal de Affoussiata Bamba Lamine, porteuse d’un message du président du GPS. A la fin d’une rencontre à bâtons rompus dont le contenu est resté secret, Charles Blé Goudé et l’envoyée de Guillaume Soro se sont exprimés à travers une vidéo de 3 minutes publiée sur les réseaux sociaux.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Coupé décalé-Concert-20 millions du premier ministre Amadou Gon Coulibaly à Ariel Sheney-Les internautes en colère !

Affoussiata Bamba Lamine : « J’ai porté un message de Guillaume Soro à Charles Blé Goudé dont lui seul a la teneur »

« Je suis venue voir mon frère afin de prendre de ses nouvelles à un moment aussi crucial où s’ouvre à son encontre en Côte d’Ivoire une procédure dans un contexte totalement ubuesque alors qu’il a été acquitté par la CPI. Je suis venue lui apporter un message important de son frère et ami, le président du GPS, Guillaume Kigbafori Soro; dont lui seul a la teneur. Naturellement, nous avons échangé à bâtons rompus. Nous avons passé en revue plusieurs sujets, notamment l’importante question de la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire. Et aussi du fait qu’il est nécessaire, voire indispensable qu’il rentre en Côte d’Ivoire parce que sa place ainsi que celle du président Laurent Gbagbo se trouve au pays. Afin que nous nous donnions la main pour reconstruire notre pays que nous aimions tant… ». En retour, Charles Blé Goudé a eu ces mots : « Je suis content de cette visite d’amitié, de fraternité et de travail aussi. Nous sommes enfants de la Côte d’Ivoire. Je reste fidèle à ma ligne qui est celle-ci : La Côte d’Ivoire est un tout qui a besoin de tous. Surtout en ces moments où l’horizon est incertain. C’est le moment de réunir toutes nos forces. Parler de notre pays, avoir des idées différentes qui ne sont pas forcément contraires, mais plutôt complémentaires. Elle est venue me voir pour me porter le message de mon ami et frère et c’est avec joie que j’ai reçu ce message-là ».