Les directs Facebook et autres publications des cyberactivistes proches de Guillaume Soro, n’échappent à personne. Essentiellement axés sur l’état de santé des leaders politiques Ivoiriens, cette manière de faire a fini par exaspérer la jeunesse du parti de l’ancien président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire. Plus un jour ne passe sans que les sympathisants de Générations et Peuples Solidaires (GPS) n’annoncent de mauvaises nouvelles mettant à l’index des personnalités politiques. On se rappelle la traque en règle, de la jeune cyberactiviste surnommée, « la Guêpe », qui, au fort de sa maladie, avait poussé Amadou Gon Coulibaly jusqu’à son dernier retranchement. La mort de l’ancien premier ministre s’en suivra. Comme si elle avait dégoté un butin de guerre, elle va alors se spécialiser dans une telle voie. Elle s’intéresse à l’état de santé d’Amadou Soumahoro. Le cas le plus récent, celui d’Hamed Bakayoko. Dans une parodie de compassion, elle a alimenté la rumeur de son empoisonnement tout en ventilant le maximum d’informations sur son état de santé.

Lire aussi : Congo-Evacuation de l’opposant Guy Brice Parfait Kolelas en France-Une hospitalisation sur fond de rumeur d’empoisonnement et de décès

Après l’enterrement d’Hamed Bakayoko, rebelotte, « La guêpe » et sa suite ont annoncé la rechute d’Amadou Soumahoro et le mal dont souffrirait Adama Bictogo. Face à toute cette ambiance mortifère, Boubaker Sy, le porte parole de la jeunesse de Générations et Peuples Solidaires est monté au créneau. Sa publication, l’expression d’une sorte de ras le bol se veut sans appel : « Guillaume Kigbafori Soro, ancien ministre de la communication, ancien Premier Ministre, ancien président de l’Assemblée Nationale. Il mérite mieux que cette communication 360° axée sur l’état de santé de ses adversaires politiques. Solidaires, nous avons dit, et d’autres urgences et priorités, nous avons et devons avoir pour les ivoiriens. C’est abusé ! Que les uns et les autres se ressaisissent. Mortels et malades en sursis, nous sommes tous ». Le message de Boubaker Sy est sans équivoque. Il tranche ainsi dans le vif pour en appeler à un peu d’humanisme. Et surtout à se consacrer à l’essentiel.

Boubaker Sy-Porte parole de la jeunesse de Générations et Peuples Solidaires