Après 10 ans en exil au Ghana, plusieurs Ivoiriens s’apprêtent à retourner en Côte d’Ivoire. Un retour massif annoncé par Koné Katinan, président de la coordination du FPI en exil. Pour entériner cette résolution, ce samedi 9 janvier, Koné Katinan a convoqué une assemblée générale dont l’ordre du jour est sans ambages : “La question du retour au pays”. Après plusieurs missions gouvernementales pour leur demander de rentrer en Côte d’Ivoire, la plupart des réfugiés n’avaient jusque-là pas donné d’échos favorables à la requête du pouvoir. Pour eux, les conditions n’étaient pas suffisamment réunies. Ils craignaient pour la plupart, de se faire arrêter une fois, en Côte d’Ivoire, comme cela fut le cas de certains d’entre eux qui s’étaient vus arrêter, une fois, rentrés en Côte d’Ivoire.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Laurent Gbagbo envoie Assoa Adou, Danon Djédjé…Chez Affi N’guessan-Le FPI bientôt réunifié ?-Avec quel président ?

Côte d’Ivoire-Retour des exilés- L’arrivée imminente de Laurent Gbagbo en est-elle pour quelque chose ?

Vu la célérité avec laquelle Koné Katinan a décidé de rencontrer les exilés urbains, les présidents des camps de réfugiés, présidents des jeunes et femmes en exil, nul doute qu’il bénéficie cette fois-ci d’assurance ferme. Surtout avec le retour imminent de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire. Au delà des conditions d’un retour au pays, le mot d’ordre pour ces exilés était clair. Pour eux, leur retour d’exil devrait se faire à la seule condition que Laurent Gbagbo rentre également en Côte d’Ivoire. L’ex président Ivoirien, avec ses deux passeports reçus avait émis le vœu de rentrer au mois de décembre dernier. Mais il n’avait pas eu le quitus du pouvoir d’Abidjan. Alassane Ouattara se refuse à tout retour de Laurent Gbagbo avant les élections législatives prévues en mars. Dans un tel cas de figure, Laurent Gbagbo et la plupart des exilés au Ghana devraient pouvoir regagner la mère patrie probablement aux mois d’Avril ou Mai 2021.

Laisser un commentaire