• Save

Si l’on s’en tient à la thèse de l’attaque terroriste telle qu’avancée par le ministre de la défense. Celle-ci serait la suite logique de représailles des terroristes qui ont vu 36 de leurs éléments arrêtés au mois de mai dernier. Et ce, à la faveur de l’opération conjointe des forces armées ivoiriennes et Burkinabé. Opération soldée par un échec. Pour une raison toute simple, une fuite d’informations dont a été coupable le commandant Bamba Daouda, commandant d’escadron de la gendarmerie de Kong. Que devient-il ?. Nous avons fouiné, et de source sécuritaire, voici ce qu’il en ressort.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Kong-Attaque armée-La piste djihadiste privilégiée-Le commandant de brigade de la gendarmerie coupable d’une fuite d’informations

Kong-Coupable de fuite d’informations-Le commandant d’escadron Bamba Daouda est en prison pour 50 jours

De source sécuritaire, et si l’on s’en tient à la procédure militaire, du fait qu’il a été reconnu coupable de fuite d’informations, le commandant d’escadron Bamba Daouda a été arrêté. Détenu dans une prison militaire, il a écopé de 50 jours d’arrêt avec punition à l’appui. Après avoir purgé cette peine, et toujours selon la procédure, si l’on juge de la gravité de sa faute, il sera conduit devant les tribunaux militaires. Lequel cas, il purgera une peine beaucoup plus lourde. Si la faute que l’on lui reproche n’est pas aussi grave que ça, il restera dans les effectifs de la gendarmerie sans avancement de grade pendant trois ans. Il sera ainsi muté à un poste où il n’y aura pas des hommes sous son commandement. Sans pour autant enfreindre aux règles militaires, si tel est que c’est suite aux fuites d’informations du commandant Bamba Daouda que l’attaque terroriste d’hier a été perpétrée et qu’il y’a eu mort d’hommes, cet officier de la gendarmerie nationale devrait être sanctionné à une peine exemplaire devant la nation. Cela servirait à bien d’officiers en ces périodes pré-électorales très troubles. Photo de couverture, le commandant supérieur de la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire, le Général de Brigade, Alexandre Apalo Touré.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.