• Save

“La Côte d’Ivoire a 60 ans ce 7 août 2020. 60 ans, c’est l’âge de la sagesse…”, dixit Alassane Ouattara, qui, par la même occasion a décidé de déclarer sa candidature à l’élection présidentielle dont la date reste maintenue pour le 31 octobre 2020. La sagesse, voilà hélas, tout le hiatus. A 60 ans, la Côte d’Ivoire amorce l’âge de la sagesse. Malheureusement, cela ne semble pas être le cas de ses dirigeants politiques, à l’instar d’Alassane Ouattara, qui, malgré, que la constitution le lui interdit a décidé en dépit de moult appels, de se porter candidat. En se déclarant ainsi candidat, avec les signes avant-coureurs, la Côte d’Ivoire ne se dirige-t-elle pas vers des jours incertains ?.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Serge Bilé-Le coup de gueule du journaliste face à la triste situation politique du pays : “C’est désespérant…”

Les populations ont maintes fois exprimé leur volonté de ne pas voir Alassane Ouattara rempiler pour un troisième mandat, foulant à nouveau au pied comme il le fit en 2011 la loi fondamentale du pays. Les leaders de l’opposition ont annoncé plusieurs marches au cas où Alassane Ouattara décidait de se présenter. L’on a également appris outre manche que pour se maintenir au pouvoir, Alassane Ouattara s’est attaché la fermeté des commandants militaires. Un cocktail Molotov en perspective. Les soldats vont alors se dresser face aux populations qui vont décider de sortir. Et résultats, l’on assistera à des morts et à des emprisonnements. La sagesse qu’amorce la Côte d’Ivoire n’aura hélas pas inspiré les dirigeants politiques Ivoiriens. Autant dire que les jours à venir s’annoncent ténébreux sur les bords de la Lagune Ebrié.