• Save

En réponse à un tweet d’un journaliste français qui dénonce le fait qu’un homme politique aille se faire soigner en France, Mamadou Koulibaly écrit : “Souhaitons-lui un bon séjour à Paris et que son contrôle médical soit des plus rassurants. Par ces temps de pandémie, l’Etat de Côte d’Ivoire a besoin de tous ses responsables sur place”. Guillaume Kigbafori, candidat déclaré à l’élection présidentielle d’octobre 2020, à l’instar de Mamadou Koulibaly a publié quant à lui le message suivant : “J’apprends ce jour l’évacuation de M. Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre de la République de Côte d’Ivoire, pour des soins en France. En cette circonstance particulière, en tant que frère et en tant qu’Ivoirien, je m’associe pleinement et sincèrement aux vœux de bonne guérison et de prompt rétablissement formulés pour celui qui, plusieurs années durant a travaillé à mes côtés au Gouvernement, en qualité de Ministre de l’Agriculture. J’ai une pensée forte pour sa famille éprouvée en ces moments difficiles. J’adjoins mes prières à celles de ses proches et à celles du Président de la République, pour le retour rapide du Premier ministre à ses charges au sommet de l’Etat. Guillaume Kigbafori SORO. Ancien Premier ministre”.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Amadou Gon Coulibaly-Malade-Le film de son évacuation en France-Il y’a 7 ans, il subissait une transplantation

Amadou Gon Coulibaly-Évacuation en France-Vœux controversés de Guillaume Soro et Mamadou Koulibaly

Le communiqué de la présidence de la République de Côte d’Ivoire dit ceci : “Le premier ministre Amadou Gon Coulibaly s’est rendu à Paris ( France) ce samedi 02 mai 2020 , pour un contrôle médical…”. Partant de cette annonce officielle, il n’est nullement fait mention d’évacuation, encore moins de maladie. La prise de parole des officiels que sont Guillaume Soro et Mamadou Koulibaly qui utilisent ici dans leurs différentes publications d’autres termes autres que les termes officiels, voilà tout le hiatus, toute la controverse. Sans plus de commentaire, l’on saura apprécier les sorties de ces deux hommes dans le milieu politique ivoirien.

Publicités