• Save

Évacué d’urgence à Paris, le 2 mai dernier, pour un « contrôle médical », Amadou Gon Coulibaly avait été annoncé pour rentrer en Côte d’Ivoire, le mardi 2 juin, c’est-à-dire, un mois jour pour jour après son évacuation à Paris. Mais jusqu’à ce mercredi après-midi, il n’est toujours pas encore rentré dans son pays, la Côte d’Ivoire, du moins officiellement. D’autant plus que des sources soutiennent qu’il est rentré à Abidjan depuis le vendredi 29 mai dans la discrétion la plus totale. Des sources introduites attestent quant à elles que Dominique Ouattara, la Première dame de Côte d’Ivoire, avait été mandatée par son époux, le Président Alassane Ouattara, pour aller chercher le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, en France. L’heure était donc à la fête ce mardi au Palais d’Abidjan. D’autant plus que le Lion– surnom du Premier Ministre –  aurait une fois de plus terrassé son mal qui l’avait conduit à l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière. C’est donc à bord du Grumman 5 de la Présidence ivoirienne que la Première Dame Dominique Ouattara avait quitté Abidjan le week-end, pour Paris.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-A cinq mois des élections-Cette information pourrait tout changer-Alassane Ouattara à nouveau candidat ?-Laurent Gbagbo de retour en Juillet ?

Amadou Gon Coulibay-Etat de santé-Dominique Ouattara à Paris pour le ramener ?

  • Save
La première Dame de Côte d’Ivoire-Dominique Ouattara

L’opération de Communication savamment préparée visait à donner un air solennel au retour du miraculeux à Abidjan. En point de mire toujours : la campagne pour les élections présidentielles d’octobre 2020. « Actuellement, le temps est compté et chaque action est minutieusement scrutée. Au sein du parti, on a une vision claire du challenge et on se donne les moyens de le réussir », assure ce cadre du RHDP qui refuse d’en dire plus sur cette opération avortée. Cependant, apprend-t-on, après trois jours d’attente à l’aéroport parisien du Bourget, c’est avec à bord, Dominique Ouattara seule comme officielle que l’aéronef présidentiel est finalement rentré à Abidjan. Et ce, sans le Chef du Gouvernement ivoirien à son bord. Et pourtant, plusieurs officiels Ivoiriens, dont le ministre-Gouverneur Augustin Thiam du District autonome de Yamoussoukro, et le concerné lui-même avaient évoqué le retour à Abidjan pour la fin mai. Qu’est-ce qui a empêché l’embarquement de Gon Coulibaly dans le Grumman 5 qui a atterri le lundi 1er juin au GATL d’Abidjan ? Quelles sont les dernières évolutions de l’état de santé du Primus ivoirien ? Sa convalescence serait-elle frappée de quelques restrictions quant à un voyage en avion ?. Jusqu’en fin de journée de ce mercredi 3 juin, c’est motus et bouche cousue. Aucune information officielle des autorités sur la situation.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Supposée milice du ministre Hamed Bakayoko-Des révélations d’une extrême gravité d’un lanceur d’alertes proche de Guillaume Soro-Les desseins inavoués d’une telle manipulation

Amadou Gon Coulibaly-Etat de santé-“S’il y’a quelque chose de grave…”

Au sein du RHDP comme chez les membres de l’équipage de l’avion présidentiel interrogés, c’est l’Omerta. Tout le monde semble pris au dépourvu. « Dans tous les cas, s’il y avait quelque chose de grave, on n’aurait pas pu le cacher jusque-là », se limite à rassurer notre interlocuteur. Paradoxalement, ce même mardi, alors que l’heure était aux nouvelles de son retour sur Abidjan, Amadou Gon Coulibaly s’est signalé ailleurs. Sur le front de la lutte contre le coronavirus. Un terrain sur lequel on le savait en première ligne depuis le début, mais où personne ne l’attendait. Dans un tweet posté ce jour en effet, il précise les dispositions prises par le Gouvernement ivoirien dans la lutte contre la Covid-19. Et ce, dans un contexte où le nombre d’infectés ne fait que s’accroître. L’on imagine aisément que cette publication loin de détourner les regards, sur son état de santé qui suscite bien d’interrogations, a été certainement faite par son community manager. Pour rappel, le 31 mars, le Premier ministre ivoirien avait en effet annoncé un plan Marshall pour contrer la pandémie et réduire, autant que faire ce peu, ses conséquences humanitaires, sociales et économiques. C’est dans cette optique qu’une série de mesures ont été édictées pour casser la chaîne de contamination. Depuis, après deux mois de confinement, le Conseil national de sécurité (CNS) a annoncé l’allègement de la majorité des mesures barrières contre la propagation de la maladie. Mais ces derniers temps, l’on constate que le nombre de personnes infectées s’accroît à un rythme effrayant.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Amadou Gon Coulibaly serait rentré de France-Son état de santé au centre des préoccupations

Et le tweet, d’Amadou Gon, ce mardi, semble donner les raison de cette explosion de nouveaux cas. « Le plan de lutte contre le covid19 permet de détecter rapidement les nouveaux cas », a tweeté le Premier ministre, pour expliquer la montée en flèche du nombre tel que remarqué. Il explique par ailleurs les dispositions prises aux différentes frontières. « Des équipes munies de caméras thermiques ou de thermomètres à infrarouge, effectuent des contrôles aux points d’entrées aéroportuaires, maritimes et terrestres ainsi qu’autour du grand Abidjan. ». Aux dernières nouvelles, ce tweet serait l’œuvre des services de Communication du Premier ministre. Dans le cercle de l’homme, certains proches taxent même ledit service « d’incompétent », l’accusant d’être « toujours dépassé par les événements ». Toujours est-il que le mystère reste entier sur l’état de santé d’Amadou Gon Coulibaly et, son retour avéré ou avorté, à Abidjan.