• Save

Après sa rencontre avec Henri Konan Bédié, Alassane Ouattara fait rentrer la Côte d’Ivoire dans une nouvelle ère, celle du communisme, si cela n’est le cas depuis déjà 10 ans. Pour ce qui est d’un état communiste, se référer à Wikipedia. Ce, à quoi l’on assiste depuis dix ans en Côte d’Ivoire est la parfaite caricature des pays communistes. Hélas, les pays qui se recrutent dans ce mode de fonctionnement sont aujourd’hui des exemples dans le monde, à l’instar de la Russie et de la Chine. Depuis maintenant 20 ans, Vladimir Poutine gère la Russie d’une main de fer au point de faire peur au monde entier y compris les Etats-Unis qui se veulent l’exemple parfait de la démocratie. Ne parlons pas de la France, qui, au delà de ses acquis démocratiques ne peut concurrencer ni, avec la Chine et la Russie. Alassane Ouattara est donc dans la logique de faire de la Côte d’Ivoire, un pays autrefois épris de valeurs, un pays communiste où un clan impose ses lois, domine et gouverne, musèle et emprisonne tout opposant à son régime. En Côte d’Ivoire aujourd’hui, la démocratie est un leurre. Et Alassane Ouattara s’en fout éperdument. Il s’est imposé à tous et contre tous, et même face au pays colonisateur, la France, avec un président, Emmanuel Macron, qui n’use plus de méthodes moyenâgeuses, à l’instar de Nicolas Sarkozy qui aura bouclé un tel cycle.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Après la claque d’Alassane Ouattara-Guillaume Soro va-t-il enfin révéler les secrets de la rébellion, attendus depuis 18 ans ?

Alassane Ouattara-Le nouveau Poutine africain

Alassane Ouattara est parti pour diriger la Côte d’Ivoire pour encore longtemps. A l’image d’un Vladimir Poutine qui a fait peur à partenaires et adversaires pour imposer la Russie dans le concert des nations, Alassane Ouattara est dans une telle logique. Au vu d’une analyse parcellaire, non fondée sur une quelconque démonstration cartésienne, le constat s’impose. Il faut se rendre à l’évidence. Les populations ivoiriennes dans leur majorité ont soif de démocratie, c’est un fait. Mais elles veulent et surtout la paix et le développement. La paix, Alassane Ouattara le leur accorde depuis 10 ans. Même si la paupérisation est grandissante et que les inégalités sont de plus en béantes, il y’a un simulacre de développement du fait des infrastructures sociales. Dans une telle dynamique, même si l’ivoirien veut le changement et la démocratie, il devra contre son gré s’accommoder au régime communiste imposé par Alassane Ouattara…Et encore pour très longtemps.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.