Guillaume Kigbafori Soro est très attendu sur la question du Conseil National de Transition. Farouche défenseur de cet instrument qui était censé conduire une transition politique en Côte d’Ivoire, Guillaume Soro n’avait cesse d’appeler à la désobéissance civile. Avec la dissolution du CNT par Henri Konan Bédié, qui, lui appelle désormais à un dialogue national, l’on attend la réaction de Guillaume Soro, président de Générations et Peuples Solidaires. Alors qu’aucune concession n’a jusque-là été faite par Alassane Ouattara, l’opposition ivoirienne déjà à bout de force vient de baisser les armes. La virulence avec laquelle les opposants ivoiriens attaquaient Alassane Ouattara donnait une telle assurance qu’ils seraient désormais les nouveaux maîtres de la Côte d’Ivoire. Affi Nguessan, en porte parole virevoltant, lui, savait le sort qui leur serait réservé si Alassane Ouattara réussissait son passage en force. Il avait vu juste. La preuve, il est en prison. Avec lui, des leaders du PDCI RDA. Henri Konan se sera entre temps retracté, non habitué aux luttes. Réduit au silence depuis l’émission d’un mandat d’arrêt international contre lui, Guillaume Soro a lancé quelques messages sporadiques par le canal de son porte parole, Affoussiata Bamba Lamine, demandant à continuer la désobéissance civile.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Henri Konan Bédié-Il dissout le Conseil National de Transition ( CNT)-Et sera présent à l’investiture d’Alassane Ouattara

Dissolution du Conseil National de Transition-Guillaume Soro seul, face à son destin ?

Après le 14 décembre, date de son investiture, ce serait un euphémisme que de dire qu’Alassane Ouattara, homme fort de la Côte d’Ivoire, continuera à dicter sa loi, à donner la marche à suivre. L’opposition ivoirienne qui avait donné de la voix vient de lâcher prise. Le CNT est dissout. Guillaume Soro activement recherché est abandonné à son propre sort. Les relais nationaux incarnés par Henri Konan ne sont plus prêts pour une quelconque désobéissance civile, comme lui, Guillaume Soro l’aurait souhaité. L’on attend vivement sa prise de parole, comme il en a l’habitude. Jusque-là, aucun Tweet, aucun message via sa page Facebook. En cette journée, il devrait certainement donner de la voix.