Bamba Souleymane, Préfet de la ville d’Abidjan est décédé ce vendredi 9 avril. La nouvelle de son décès a été relayée par plusieurs médias. Quatre mois après sa nomination en remplacement du célèbre Vincent Toh Bi Irié qui avait braqué les lumières sur la fonction de Préfet, Bamba Souleymane vient de s’en aller. Lors de sa nomination en janvier 2021, nous dressions son portrait dans les colonnes d’Actupeople.net. Bamba Souleymane, fonctionnaire de l’Etat de Côte d’Ivoire avait le matricule 231 714 U, grade 1, 2ème échelon. Il avait été nommé en 2012 en même temps que Issa Diakité, ancien ministre de l’intérieur, décédé ; en tant que préfet du département d’Agnibilékrou. Après cette ville, Bamba Souleymane passera trois années à Grand-Lahou avant de se voir nommer en 2019 préfet de la région du N’zi dans le département de Dimbokro. Contrairement à Toh Bi Irié Vincent qu’il avait remplacé officiellement à l’issue du conseil des ministres en tant que préfet du département d’Abidjan, Bamba Souleymane n’avait ni compte Facebook, Twitter encore moins page Instagram.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Quand Charles Blé Goudé donne la véritable raison du silence de Laurent Gbagbo

Remplacer un préfet comme Vincent Toh Bi Irié n’aura pas été chose aisée pour Bamba Souleymane qui n’aura pas eu le temps de se mettre à jour des nouvelles technologies de l’information afin d’être beaucoup plus proche des populations. Toh Bi Irié Vincent, lui, l’avait si bien réussi qu’il avait fini, et par désacraliser, et montrer l’utilité dans la gestion des choses publiques que pouvait être un préfet. Incessamment sur le terrain, touchant les réalités des citoyens au quotidien, les abidjanais attendaient bien entendu, de voir pérenniser cette gestion moderne des collectivités. Avec le district d’Abidjan dont il prenait la tête, Bamba Souleymane devait faire face à plusieurs défis puisqu’il se serait vu comparer constamment à Vincent Toh Bi Irié, le temps qu’il serait resté à ce poste. Hélas, Bamba Souleymane est décédé ce vendredi 9 avril 2021.