• Save

Le couple présidentiel Ivoirien serait-il en proie à des désaccords. C’est ce qu’a révélé hier sur la Toile, Chris Yapi. Il est l’un des lanceurs d’alertes les plus informés de la sphère politique Ivoirienne. Très proche de Guillaume Soro, vu ses prises de position, Chris Yapi est un blogueur très introduit. Il avait annoncé un voyage du président Alassane Ouattara à Paris auprès d’Amadou Gon Coulibaly. Ce qui avait amené le président Ivoirien à annuler ce déplacement, si l’on s’en tient à ce qu’a révélé hier “Jeune Afrique” dans l’une de ses publications. Après son enquêté sur la milice à la solde du ministre Hamed Bakayoko, Chris Yapi a mis au grand jour le mode opératoire de l’attaque de Kafolo, repris dans ses grandes lignes par le magazine panafricain. Le lanceur d’alertes suit à la trace le président Alassane Ouattara. Il scrute chacun de ses déplacements. Il sait si c’est par voie terrestre ou lagunaire, rejoint-il sa demeure à Assinie. Chris Yapi, une taupe au sein de la garde présidentielle ?. Toujours est-il qu’au delà de bien de qualificatifs que l’on pourrait lui trouver, il est au cœur du pouvoir. Ses révélations depuis hier en soirée sur le couple présidentiel font bruisser les bulles de filtres made in Côte d’Ivoire. Il révèle en substance de fortes dissensions actuellement entre Dominique Ouattara et son époux.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Etat de santé-Amadou Gon Coulibaly-Haro sur les rumeurs-Le premier ministre ivoirien toujours en convalescence-La première dame, Dominique Ouattara, seule présente en France

Le couple présidentiel pas en accord avec le choix du candidat RHDP

Alors que de fortes rumeurs ventilées sur les réseaux sociaux faisaient cas de ce que Hamed Bakayoko et Amadou Soumahoro étaient au chevet d’Amadou Gon Coulibaly en France, votre site d’informations www.actupeople.net révélait de sources sûres, le 7 juin dernier, que quid, de ces deux personnalités de l’Etat Ivoirien, c’était plutôt madame Dominique Ouattara qui était à Paris. Information corroborée ensuite par d’autres médias. Dans sa livraison d’hier, Chris Yapi aborde cet état de fait avec des détails en plus : “Le couple présidentiel bat actuellement de l’aile et certains évoquent même un risque réel de rupture. Le couple exécutif diverge gravement sur la stratégie de confiscation du pouvoir. Mme Dominique Ouattara, campe sur ses positions et n’entend pas se soumettre cette fois-ci au diktat de son époux. Elle a fait seule son voyage sur Paris, sans son époux et ce dernier ne l’y a toujours pas retrouvé. Le choix du futur occupant du fauteuil présidentiel est la source de leurs divergences, chacun voulant installer son poulain. L’épouse du Président estime qu’Amadou Gon Coulibaly étant désormais presque éliminé de la course, il fallait miser sur le cheval Hamed Bakayoko. Le Président Ouattara, lui, est catégorique : ce sera Amadou Gon et personne d’autre. En fait, pas tout à fait. Dans son esprit, ce sera Gon Coulibaly ou Alassane Ouattara. Les deux époux n’arrivent pas à s’entendre et c’est l’impasse”.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.