C’est ce mercredi 17 mars que la Côte d’Ivoire va rendre hommage à son premier ministre et ministre de la défense, Hamed Bakayoko. Décédé des suites d’un cancer du foie, le 10 mars, son corps a été rapatrié le lundi dernier de l’Allemagne. Avant la levée de corps prévue le jeudi 18 mars, suivie du transfert à Séguéla où l’inhumation aura lieu le vendredi 19 mars dans la stricte intimité familiale; l’heure est à l’hommage de la nation. Avec son ballet de délégation qui viendra des quatre coins du monde. Ce mardi 16 mars au palais de la présidence au Plateau, le président de la République, Alassane Ouattara, a reçu une délégation de la République du Congo, conduite par le ministre congolais de l’équipement, et de l’entretien routier, Emile Ouosso, porteur d’un message du président Denis Sassou-Nguesso. Une délégation étrange, du reste, à en juger par les membres qui la composait.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Affaire Hamed Bakayoko impliqué dans un réseau de trafic de drogue-Vincent Toh Bi Irié ouvre un front sensible et reçoit des mises en garde

Le constat qui se dégage est clair et net. Les sept personnes qui ont été reçues par Alassane Ouattara font tous partie de la franc-maçonnerie dont Hamed Bakayoko était le président de la loge Ivoirienne. Denis Sassou-Nguesso dont on sait l’appartenance à l’obédience avec plusieurs vidéos à cet égard qui circulent sur Internet, a envoyé ses “lieutenants” que sont, Alexis Vincent Gomez, Alain Richard Donwahi, Emile Ouosso, Paul Obambi, Aly Coulibaly, Marouene Mabrouk et Jean Dominique Okemba. On notera donc, quid d’une délégation de la République du Congo, c’est plutôt des représentants de la franc-maçonnerie désignés sous le vocable de la délégation du pays de Denis Sassou-Nguesso. Outre l’étrange délégation avec laquelle Alassane Ouattara a échangé, de nombreux artistes internationaux sont attendus à Abidjan pour Hamed Bakayoko. Koffi Olomidé, Sidiki Diabaté, eux, sont déjà en terre Ivoirienne. Sans compter des célébrités du football dont Samuel Eto’o qui a été ce mardi, présenter ses condoléances à la famille éplorée.

L’étrange délégation reçue par le président Alassane Ouattara