Après le décès de son aide de camp, le sous lieutenant, Israël Eliane Koko en décembre 2017, le premier ministre Hamed Bakayoko, a fait appel à un ancien enfant de troupe, le commandant Hua Banouto Stéphane. Celui-ci était son aide de camp jusqu’à son décès survenu le mercredi 10 mars dernier en Allemagne. Resté aux côtés de son patron, selon certaines informations, il aurait été demandé à Hua Stéphane, fils de l’ancien maire de Vavoua, de rejoindre les rangs, illico. Ce qu’il n’aurait pas fait dans le délai imparti. Avec l’arrivée de la dépouille du premier ministre Hamed Bakayoko en provenance de l’Allemagne ce samedi 13 mars 2021, les proches du commandant Banouto Stéphane sont sans nouvelles de lui. Quand on sait la rumeur répandue qui laisse entretenir que le commandant Hua serait en possession de certains enregistrements qui relatent les derniers jours d’Hamed Bakayoko dans son lit d’hôpital, l’on craint pour sa vie. Le commandant Hua Banouto Stéphane serait-il en danger de mort ?.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Patrick Achi et Tené Birahima Ouattara intérimaires d’Hamed Bakayoko aux postes de Premier ministre et ministre de la défense-Quel message Alassane Ouattara veut-il faire passer aux Ivoiriens ?

C’est la question que se pose ses proches qui n’arrivent pas à le joindre. Le décès d’Hamed Bakayoko alimente bien de rumeurs. Ajoutées à ces rumeurs, la communication mal maitrisée autour de sa maladie qui laisse croire en définitive à toutes les pistes. C’est l’aide de camp de Guillaume Soro, le commandant Abdoulaye Fofana qui avait éventé l’information de ce que Hamed Bakayoko aurait été victime d’empoisonnement. Sans démentir cette information, le gouvernement a plutôt parlé de fatigue. Avant de se dédire le vendredi 5 Mars pour enfin parler d’hospitalisation de longue durée. Qui débouchera trois jours plus tard à la nomination par intérim de Patrick Achi et Birahima Ouattara aux postes de premier ministre et ministre de la défense. Avec une telle opacité dans la gestion de l’information autour de la mort d’Hamed Bakayoko, l’on prend très au sérieux, cette autre affaire du danger de mort qui planerait sur son aide de camp, le commandant Hua Banouto Stéphane.