Les leaders politiques Ivoiriens dans leur ensemble rendent un vibrant hommage à Hamed Bakayoko. Chaque membre du gouvernement de Côte d’Ivoire, dont il était le chef, a adressé un mot de compassion. De Sidy Touré Tiémoko à Belmonde Dogo en passant par Patrick Achi, tous ont une pensée émue pour la mémoire de celui, qui, il y’a quelques jours arpentait les marches de la Primature dans le quartier du Plateau à Abidjan. C’est dans cette dynamique d’hommage que Guillaume Soro a publié le communiqué suivant : “J’apprends avec une immense douleur le rappel à Dieu ce jour, du Premier ministre Hamed BAKAYOKO, Ministre de la Défense et Chef du Gouvernement, mon ami, mon frère.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Décès Hamed Bakayoko-L’hommage de Charles Blé Goudé-Président du COJEP : “Je garde de lui l’image d’un homme fidèle et loyal”

En ces moments de chagrin, mes pensées émues vont à l’endroit de Yolande, son épouse et de ses enfants dont je partage le chagrin et la souffrance. Je m’incline devant la douleur du Worodougou qui, avec cette disparition, perd l’un de ses cadres les plus éminents. Je partage le deuil sincère du peuple ivoirien qui garde de l’illustre disparu, qui fut longtemps mon proche collaborateur et conseiller spécial, l’image d’un homme généreux, ouvert et proche de ses concitoyens. Les circonstances de la vie hélas nous ont conduit à emprunter des parcours politiques différents, opposés et quelquefois conflictuels mais nous avons su, par-dessus tout, garder et préserver notre fraternité et notre affection réciproques. Sa disparition constitue une perte pour notre pays”.