Bamba Souleymane, matricule 231 714 U, grade 1, 2ème échelon a été nommé en 2012 en même temps que Issa Diakité, ancien ministre de l’intérieur, décédé, en tant que préfet du département d’Agnibilékrou. Après cette ville, Bamba Souleymane passera trois années à Grand-Lahou avant de se voir nommé en 2019 préfet de la région du N’zi dans le département de Dimbokro. Contrairement à Toh Bi Irié Vincent qu’il a remplacé officiellement ce jour à l’issue du conseil des ministres en tant que préfet du département d’Abidjan, Bamba Souleymane n’a ni compte Facebook, Twitter encore moins page Instagram.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Après sa démission, le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi Irié annoncé au cabinet d’Hamed Bakayoko-Pourquoi cela n’est pas possible

Bamba Souleymane-Nouveau préfet du district d’Abidjan

Remplacer un préfet comme Vincent Toh Bi Irié ne sera pas chose aisée pour Bamba Souleymane qui devra se mettre à jour des nouvelles technologies de l’information afin d’être beaucoup plus proche des populations. Toh Bi Irié Vincent l’avait si bien réussi qu’il avait fini, et par désacraliser, et montrer l’utilité dans la gestion des choses publiques que pouvait être un préfet. Incessamment sur le terrain, touchant les réalités des citoyens au quotidien, les abidjanais attendent bien entendu, de voir pérenniser cette gestion moderne des collectivités. Avec le district d’Abidjan dont il prend la tête aujourd’hui, Bamba Souleymane aura plusieurs défis à relever et se verra comparer constamment, le temps qu’il restera à ce poste, à Vincent Toh Bi Irié, qui, d’une manière indélébile aura marqué les consciences collectives. On attend de Bamba Souleymane, une gestion moderne, des outils d’interaction comme les réseaux sociaux et autres où il est jusque-là absent. A part son parcours d’administrateur, et quelques articles où il est fait cas de règlements de conflits où il a intervenu en tant que préfet, l’on en sait relativement peu sur Bamba Souleymane.