Après avoir retiré le COJEP de la plate-forme des partis de l’opposition, Charles Blé Goudé vient de prendre des décisions capitales. En date du 27 janvier 2021, à travers un communiqué rendu public sur les réseaux sociaux, il a décidé de dissoudre le conseil National exécutif du COJEP ainsi que son cabinet. Le secrétariat du parti reste en place, d’autant plus que celui-ci est chargé de « l’exécution de la présente décision qui prend effet à compter de la date de signature et qui sera publiée partout où besoin sera ». Au vu des décisions prises par Charles Blé Goudé, doit-on comprendre en cela un malaise au sein de son parti. Y aurait-il un réel problème de gestion ?. Avant d’en savoir un peu plus, il faut noter que de graves suspicions pèsent sur le président du parti que d’aucuns accusent de vouloir faire un deal avec le parti au pouvoir. Bloqué à la Haye après sa libération de la prison de Schveningen, Charles Blé Goudé avait émis le vœu d’avoir un passeport. Et ce, pour rentrer en Côte d’Ivoire. Jusque-là, il n’a pas encore reçu de réponse des autorités Ivoiriennes.

Lire aussi : People-Anniversaire-Quand Charles Blé Goudé dépose le costume d’homme politique et revêt la tenue d’artiste zouglou qu’il a été

Charles Blé Goudé-COJEP-A quoi répond la dissolution du conseil national exécutif et de son cabinet ?

C’est l’interrogation à laquelle l’on devrait avoir des réponses dans les jours à venir. A noter que Charles Blé Goudé qui se prononcera le 31 janvier 2021 sur les législatives à venir en Côte d’Ivoire devrait donner les raisons des décisions qu’il a prises. Le COJEP fait là, pour la première fois face à une crise majeure interne avec les dissolutions intervenues. Quelles incidences ces décisions auront-elles sur le parti de l’ancien ministre de la jeunesse. Les questions restent en suspend, le temps que nous menions plus d’investigations à ce propos.