• Save

Si l’on s’en tient aux propos d’Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire ce dimanche 2 février à Abidjan, sa candidature à l’éléction présidentielle d’Octobre 2020 ne fait plus l’ombre d’aucun doute : “La constitution elle même contient les éléments et dispositions pour modifier la constitution. Il y’aura des ajustements techniques. (…) Même si on est centenaire, on peut être candidat ! Ça doit permettre à tout le monde d’être candidat tranquille, y compris moi même”.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Rébellion-Après la diffusion d’une note confidentielle citant Alassane Ouattara-Guillaume Soro réagit : « Petit à petit, on saura… »

Le mot est lâché. Plus besoin d’une quelconque hypothèse comme Alassane Ouattara l’avait avancé il y’a quelques mois, disant que si un homme politique de sa génération se présentait, il serait amené à présenter sa candidature. Devant des militants acquis à sa cause à la faveur de la cérémonie de présentation de vœux de nouvel an au RHDP, le président-candidat est presque déjà en campagne : “Pas de deuxième tour ! Je veux que la victoire du RHDP se fasse le 31 octobre au soir ! Premier tour ! Un coup KO”. Sans commentaire…