• Save

Une information émanant de la correspondante locale de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne reprise sur la page Facebook RTI Info a fait mention de ce qu’il y a eu une attaque dans la ville de Biankouma à l’ouest de la Côte d’Ivoire précisément à Digoualé. Laquelle attaque aurait été perpétrée ce vendredi 12 juin par des individus non identifiés aux environs de 11 heures. Faux, rétorquent des gendarmes en service dans la ville de Biankouma. Le démenti a même été relayé sur une page tenue par des gendarmes commandos et para commandos. Avec des images de certaines habitations du village de Digoualé incendiées, les gendarmes ont fait la publication suivante : “Voici les premières images du village martyr de Digoualé dans la sous-préfecture de Kpata, département de Biankouma après le sanglant affrontement entre burkinabés et autochtones Toura. Des blessés graves et quelques habitants pris en otage”.

Lire aussi : Odienné-Le village de Gbeya poste-frontière Côte d’Ivoire Mali attaqué ?

Attaque du village de Digoualé, plutôt un conflit entre autochtones Toura et allogènes Burkinabés

Contrairement à l’attaque du village de Gbeya à Odienné au poste-frontière Côte d’Ivoire Mali qui a eu lieu le jeudi 11 juin en soirée, il n’y a pas eu d’attaque dans le département de Biankouma à Digoualé. C’est juste un conflit entre autochtones Toura et allogènes Burkinabés qui a dégénéré, et a occasionné l’incendie de plusieurs maisons. Les gendarmes sur place ont ramené le calme dans le village tout en relayant la véritable information contrairement à ce qui avait été annoncé par RTI Info.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.