Alors que des sources introduites annonçaient Yves Zogbo Junior au poste de ministre de la culture après la nomination de Maurice Kouakou Bandaman en tant qu’ambassadeur de la Côte d’Ivoire en France, Raymonde Goudou Coffie avait été nommée. Avec le gouvernement Patrick Achi annoncé depuis quelques jours, tout portait à croire qu’Yves Zogbo Junior, directeur de la communication du ministre de l’intérieur et de la sécurité, Vagondo Diomandé aurait enfin pu hériter du porte feuille de premier responsable de la culture. Que nenni. A 60 ans, l’ancien présentateur vedette de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne devra attendre. A un poste qu’il aurait largement mérité, vient d’être nommé, Arlette Badou N’guessan Kouamé. Qui est cette dame de 43 ans, nièce de l’ancien premier ministre Affi N’guessan, dont le père fut le maire de la commune qu’elle dirige depuis trois ans en tant que maire.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Nouveau gouvernement-Qui est Amadou Coulibaly Ams-Nouveau ministre de la communication, des médias et de la Francophonie

Arlette Badou N’guessan Kouamé-Qui est la nouvelle ministre de la culture ?

Madame N’guessan née Kouamé Badou Arlette est titulaire d’un master en Communication et Négociation d’Entreprise obtenu à Bruxelles en Belgique. Elue Maire en 2018, elle est une femme d’actions dont l’objectif principal est d’apporter le développement à sa communauté. Sur le plan politique, elle fut une figure de proue de l’union des femmes du PDCI RDA d’Arrah avant d’intégrer le RHDP. Kouamé Badou Arlette est mariée et mère de trois enfants. Elle est l’actuelle Maire de la ville d’Arrah, dans la région du Moronou. Après son BAC A2 au lycée jeunes filles Mamie Faitai de Bingerville en 1997, elle part en Belgique se perfectionner dans le domaine de la communication à l’Ecole Supérieure de Communication et de Gestion (ESCG) à Bruxelles. Elle y obtient un Master en communication et négociation d’entreprise. Elle revient en Côte d’Ivoire pour occuper des postes au sein de l’ex ATCI ( Agence des Télécommunications de Côte d’Ivoire) pendant 11 ans puis elle passe 6 ans à l’ARTCI. Depuis son élection à la tête de la commune d’Arrah, elle ne cesse de se donner corps et âme pour le développement de sa ville natale. Son époux, N’guessan Ahondjon a été nouvellement élu député de la circonscription d’Arrah. Il faut préciser que Kouamé Arlette épouse N’guessan est la nièce de l’ex Premier Ministre ivoirien Pascal Affi N’guessan et fille de l’ancien Maire de la ville d’Arrah, Kouamé Oi Kouamé Bernard.

Laisser un commentaire