• Save

Guillaume Soro a maintes fois traité Alassane Ouattara de dictateur. Depuis leur rupture, l’ancien président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire ne rate pas une seule occasion pour tancer celui qui fut son mentor pendant de longues années. Ce samedi 22 août, à la faveur de l’investiture d’Alassane Ouattara en tant que candidat du RHDP à la présidentielle du 31 octobre 2020, le président de Groupement et Peuples Solidaires a remis le couvert avec des mots très durs. En commentant la vidéo où on voit Alassane Ouattara faire le tour d’honneur du stade Félix Houphouët Boigny, il a écrit ceci via son compte Twitter : “Diantre !. Je ne sais pas pourquoi ces images me rappellent les foules fanatisées de Hitler.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Politique-Marche des femmes ce vendredi 21 août-Marie Odette Lorougnon-Présidente des femmes du FPI : “En neuf ans, Alassane Ouattara n’a fait qu’arrêter…”

  • Save
Alassane Ouattara lors de son investiture ce samedi à Abidjan

Ces images sont la preuve qui illustre cruellement l’emprise des idées sur les peuples et comment elles peuvent les faire chavirer. D’abord, dans l’enthousiasme, puis dans la mort”. La métaphore est toute saisissante. A propos d’Adolf Hitler, voici ce qui est dit : “Homme d’Etat allemand mort par suicide le 30 avril 1945 à Berlin. Fondateur et figure centrale du nazisme, il prend le pouvoir en Allemagne en 1933 et instaure une dictature totalitaire, impérialiste, antisémite et raciste”. Avec ce qui se profile en Côte d’Ivoire, et dont les germes sont déjà perceptibles du fait du troisième mandat annoncé d’Alassane Ouattara, le chef de l’Etat Ivoirien n’est-il pas en train de marcher dans les pas d’Adolf Hitler ?. En tout cas, Guillaume Soro, lui, ne s’encombre pas de fioritures pour le dire. Alors que ce même samedi où Alassane Ouattara se faisait célébrer par ses partisans, la ville de Divo dans la région du Lôh-Djiboua croulait sous des attaques inter ethniques qui ont, hélas fait des morts.