• Save

Dans l’une de nos publications à la mi-journée de ce mardi 17 mars 2020, nous donnions l’information de l’audition d’officiers militaires proches de Guillaume Soro à la brigade de gendarmerie et de recherche pour des besoins d’enquêtes. Dans la nuit de ce mercredi, l’on a appris leur arrestation. Les mis en cause sont les colonels Ouattara Youssouf dit Kobo et Yéo Adama Benoît. Il leur est reproché, comme il fallait s’y attendre des faits de tentative de déstabilisation et attentat à la sûreté de l’Etat. Outre l’information de l’arrestation de ces officiers militaires, un zoom sur le colonel Kobo amène à comprendre pourquoi il fait si peur au régime d’Abidjan.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Deux officiers militaires proches de Guillaume Soro auditionnés à la brigade de recherche de la gendarmerie

Des officiers militaires proches de Guillaume Soro aux arrêts-Pourquoi le colonel Kobo fait-il si peur ?

Dans son ouvrage, « pourquoi je suis devenu rebelle », Guillaume Soro vante les mérites de cet officier militaire. Fin stratège, il fut l’un des éléments clés de la rébellion du 19 septembre 2002. Aux antipodes du trublion et exubérant colonel Wattao, Kobo est un officier sobre et discret. Jamais nommé commandant de troupe à l’opposé de ses autres compagnons de la rébellion, il a été préféré et conseillé par Blaise Compaoré à Guillaume Soro afin de le maintenir dans sa garde. Le colonel Wattao décédé, le colonel Kobo reste l’un des plus fidèles et proches de Guillaume Soro. Sa connaissance des stratégies militaires et sa discrétion sont une valeur ajoutée. Des raisons qui font qu’il fait peur. Mis sous l’éteignoir, avec son arrestation et celle du colonel Yéo ce jour, le régime d’Abidjan se serait-il enlevé une épine du pied ?. Des arrestations d’autres officiers militaires ayant servi sous la rébellion dirigée par Guillaume Soro sont-elles en vue ? Les jours à venir nous diront.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.