• Save

Le coup d’état du 19 septembre 2002 mué en rébellion a endeuillé la Côte d’Ivoire d’Ivoire pendant près de 10 ans. Les militaires rebelles ont longtemps été présentés comme la branche armée du Rassemblement des Républicains ( RDR) , parti du président Alassane Ouattara, alors dans l’opposition. Lors des assauts conjoints, forces rebelles baptisées Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), force Licorne pour déloger Laurent Gbagbo lors de la crise post-électorale, les ex commandants de zones étaient au premier rang.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Décédé le 5 Janvier dernier aux Etats-Unis-Guillaume Soro rend enfin hommage au colonel Issiaka Ouattara Wattao-Que de révélations : « Il est invincible… »

Le colonel Issiaka Ouattara Wattao, Gaoussou Koné dit Jah Gao, Chérif Ousmane, Koné Zakaria…tous étaient enfin heureux d’avoir porté à coup de force à la magistrature suprême, celui, pour qui, pendant de longues années, ils se sont battus. Bombardés officiers militaires, les commandants de zones qui ont tenu leurs rangs sous le commandement de Guillaume Soro, alors secrétaire général des forces nouvelles sont suspectés aujourd’hui de vouloir rouler pour le président de Générations et Peuples Solidaires.

Lire aussi : Etats-Unis-Prière sur la dépouille du colonel Issiaka Ouattara Wattao-Le tweet intriguant de Guillaume Soro en latin

Une suspicion à dessein quand on sait, selon les dires des proches de Guillaume Soro, à l’instar de Roger Banchi, qui parle ouvertement de pactes spirituels et mystiques entre les ex commandants de zones et Guillaume Soro : «Veillez bien à ne pas exacerber la douleur des nombreux militaires qui savaient le lien militaire, spirituel et même mystique…entre Wattao et Guillaume Soro, le Che Bogota. Déjà même des funérailles sans l’un…spirituellement, c’est une transgression grave… ». Après la mort de Wattao qui aurait été causée par le diabète, et surtout les intrigues qui auront entouré son évacuation de la Côte d’Ivoire aux Etats-Unis en passant par le Maroc, l’état de santé de Gaoussou Koné dit Jah Gao qui souffrirait d’un mal mystérieux amène à se demander si les ex com’zones ne sont-ils pas en danger ?.

Lire aussi : Décès du colonel Issiaka Ouattara dit Wattao-Roger Banchi, proche de Guillaume Soro parle d’un pacte mystique et prévient

Koné Gaoussou dit Jah Gao en France pour consultation médicale

  • Save
L’ordre de mission du colonel Gaoussou Koné dit Jah Gao

Dans un ordre de mission en date du 6 décembre 2019, Koné Gaoussou devrait se rendre en France ( où il y est déjà) le samedi 11 janvier pour un retour le 31 janvier 2020. Et ce, pour une consultation médicale. Commandant du BCS ( Bataillon de Commandement et de Soutien), Jah Gao, en dehors de Wattao qui n’était plus commandant de troupes a sous sa charge une unité militaire. La consultation médicale de Jah Gao qui laisse entrevoir un mal mystérieux serait-il un empoisonnement comme l’a avancé Franklin Nyamsi dans le cas de Wattao ? Au moment où des rumeurs de plus en plus persistantes jusque-là, pas démenties font état du décès d’un autre ex com’zone, Fofié Kouakou, les anciens commandants de zones dans leur ensemble et certains de leurs éléments proches ont de profondes raisons de craindre pour leurs vies. Pour pasticher une réflexion qui dit que “toute rébellion mange ses enfants”, l’on est-il pas en train d’assister à une mise à mort programmée de ceux qui ont permis à Alassane Ouattara d’être aujourd’hui président de la Côte d’Ivoire ?. Les jours à venir nous diront.

One thought on “Côte d’Ivoire-Après le décès du colonel Wattao-Le colonel Gaoussou Koné Jah Gao en France pour des soins-Les ex commandants de zones sont-ils en danger ?”

Comments are closed.