• Save

C’est l’information que nous apprenons sous peu. Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Albert Mabri Toikeusse vient de perdre son chef du protocole. Alors que le cortège du ministre se dirigeait vers la ville de Yamoussoukro, le véhicule dans lequel se trouvait son chef du protocole du nom de Sylvain Gué, a fait une sortie de route. Le bilan est triste. Le sieur, Sylvain Gué est décédé sur le coup. Le chef de cabinet du ministre, Mamadou Dély, lui, grièvement blessé est actuellement transporté dans un hôpital à Abidjan. Quant au chauffeur, blessé également, il est aussi pris en charge. A noter que bien que se trouvant dans le cortège, la voiture dans laquelle se trouvait le ministre n’a elle pas subi d’accident. Président de l’UDPCI, manifestant un fort désir de se porter candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020, cette mort de son chef du protocole est un coup dur pour le ministre Albert Mabri Toikeusse, dont on dit, évidemment, abattu.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Election présidentielle octobre 2020-Sans surprise, Amadou Gon Coulibaly-Candidat du RHDP-Amon Tanoh et Albert Mabri Toikeusse virés du gouvernement ?

Albert Mabri Toikeusse-Accident et décès de son chef du protocole-Un coup dur

Un événement malheureux dont aurait pu se passer le ministre Albert Mabri Toikeusse, qui, il n’y a pas si longtemps s’est vu désavouer au sein du directoire du RHDP au profit d’Amadou Gon Coulibaly, choisit candidat pour l’élection présidentielle d’Octobre 2020. Sylvain Gué, son chef du protocole qui a trouvé la mort dans cet accident était l’un de ses plus proches collaborateurs avec qui, il avait de longues années de fidélité. Quelques heures plutôt, avant cet accident de la circulation, en fervent musulman, ce vendredi, le ministre citait le Coran, la Sourate 20 verset 46 où il est écrit : “Ne craignez rien, je suis avec vous, j’entends et je vois”.