Le duo zouglou, Yodé et Siro était ce week-end à Bouaké. Programmés pour le festival, « Bouaké Ouflê », nos deux zougloumen ont donné un beau concert pour le plaisir des populations qui ont fait le déplacement. Mais cette belle fête a failli être gâchée par le zèle d’un conseiller technique du premier ministre. Selon des témoins sur place, lors de la prestation de Yodé et Siro, Touré Souleymane, conseiller technique à la primature chargé de la promotion de la jeunesse, de l’emploi des jeunes et du service civique, a fait irruption sur la scène pour intimer l’ordre à Yodé et Siro de ne pas entonner leur titre « On dit quoi ? ». Une mise en garde sévère à laquelle le duo a dû obtempérer.

Lire aussi : Zouglou-Yodé et Siro-Après l’affaire du procureur pour laquelle ils ont été condamnés à six mois de prison avec sursis-Ils s’engagent dans une autre polémique politique

Pour rappel, dans le titre « On dit quoi » tiré de leur dernier album « Héritage », Yodé et Siro font une critique acerbe de la politique du président Alassane Ouattara. Ils disent en substance ceci : « Président, ton peuple a faim, on dit quoi ? ». Ils relèvent plusieurs maux qui minent la société Ivoirienne sous Alassane Ouattara, notamment la « clanisation » du pouvoir, les prisonniers politiques, l’école qui est dans une léthargie sans nom, en plus de l’endettement galopant. Une chanson au vitriol que n’a pas souhaité entendre résonner à Bouaké, le sieur Touré Souleymane. Quand on sait que leurs récentes prises de parole suite aux agissements du procureur de la République leur avaient valu une garde à vue assortie d’un jugement, Yodé et Siro n’ont nullement commenté ni fait cas de la menace dont ils ont fait l’objet à Bouaké.