Héroïne de la série “maîtresse d’un homme marié”, Halima Gadji a fait des vagues ces derniers mois. Elle se plaignait de sa rémunération pour le rôle qu’elle incarne. Conséquence logique, elle ne rempilera pas pour la seconde saison de la série qui a braqué les lumières sur elle. Mannequin et actrice maroco-sénégalaise, Halima Gadji a décidé de s’installer à Abidjan. Ce lien fort avec le peuple Ivoirien fait que l’on s’intéresse de plus en plus à son actualité. Très présente sur les réseaux sociaux, elle y partage son quotidien et ses émotions. Dans le même élan, elle a fait des révélations sur sa rencontre avec l’icône de la musique Sénégalaise, Youssou N’dour. Après avoir relaté quelques épreuves auxquelles celui-ci a fait face, elle relate : “Lors de ma rencontre avec Youssou N’dour, je lui ai confié à quel point j’étais inquiète en tant que femme dans l’industrie du cinéma. Il m’a fait comprendre que je devais être forte même lorsque le chemin est semé d’embûches, parce qu’il le sera inévitablement.

Lire aussi : People-Eunice Zunon-Pour son one woman show-Ce que Charles Blé Goudé a fait !

Il m’a conseillé de ne jamais oublier mes valeurs. Il est père de famille et m’a parlé comme si j’étais sa fille. Avec tendresse, respect et considération. Cette conversation m’a marqué et je suis encore ses conseils à la lettre…”. Sûrement en quête de repères, avec le succès qu’elle vit, la jeune dame de 31 ans qui est mère d’une fille de 11 ans a besoin de conseils, de se sentir rassurée. Tout être étant le fruit de ses épreuves et de ses expériences, nonobstant les oreilles attentives qui seront là pour elle, elle apprendra forcement de ses réussites, mais aussi et surtout de ses erreurs et échecs.