C’est le genre de faits divers dont sont friands les internautes. Et qui font l’effet d’un bruissement sans pareil sur les réseaux sociaux. Il y’a eu le micro-trottoir qui mettait à l’index une jeune dame qui parlait de son défunt père, un certain “Kalou Paul”. Cette histoire avait fait l’objet d’une trainée de poudre sur les réseaux sociaux. Dans le même registre, l’on a eu l’affaire Deversailles à propos du balai détecteur de mensonge. Cette nuit, c’est Camille Makosso, le sulfureux homme de Dieu qui a rendu public la conversation entre une dame mariée et son amant lui aussi marié. Le pseudonyme donné par l’homme à son amante qui est “lapine” est déjà relayé à profusion, avec des déclinaisons telles que “Lapinou”, “lapina”. Camille Makosso, outre ses évangélisations sur les réseaux sociaux est un véritable canal de propagande suivi par plus d’un million 500 mille personnes via Facebook.

Lire aussi : Politique-Camille Makosso déclare la guerre à Guillaume Soro : “Alassane Ouattara t’attend pour lui donner des conseils”

A partir de sa page désormais certifiée, il se livre à une prise de parole quasi permanente sur divers sujets. Le dossier Fally Ipupa et son ex femme ne lui a pas échappé. Dans la même veine, il annonce des révélations exclusives, selon ses dires sur “l’assassinat” d’Idriss Déby Itno. Le “makossogate” est encore dans les mémoires. C’était lors de sa farouche opposition d’avec l’avatar Chris Yapi. D’aucuns avancent que cet épisode aurait coûté à Sidiki Konaté, son poste de ministre. Avec toujours de nouveaux dossiers, l’affaire de l’infidélité éventée par Camille Makosso sera commentée à profusion pendant quelques jours sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.