Smarty est l’un des rappeurs les plus prolifiques du Burkina Faso, voire de l’Afrique. Prix découverte RFI en octobre 2013, c’est un artiste engagé, verbiste à souhait. La densité de ses textes se le dispute à la profondeur des messages qu’il fait passer à travers ses chansons. Sa toute dernière production musicale « Odyssée » dont la sortie est imminente a été précédée d’un single de haut vol. RAP ( Rien A Prouver). Le ton est incisif et direct. Avec des combinaisons verbales qui parlent forcément à l’âme. Mais qui, aussi et surtout se veulent un exécutoire pour Smarty, qui a là l’occasion de répondre à ses détracteurs, s’adresser à des puristes, qui, maintes fois l’ont critiqué. Juste un extrait : « J’ai écrit à l’encre de mon âme…Je me suis fait des ennemis…Je pilote mon avenir, souvent sans kérosène.

Lire aussi : People-Eunice Zunon-Pour son one woman show-Ce que Charles Blé Goudé a fait !

La dignité est un navire dont le trajet est fait de peine. J’ai eu beaucoup d’amis quand je cherchais des frères. En plus d’avoir trahi, ils veulent mes deux genoux à terre. Mon nom dans les cauris, les fétiches et les prières. Contre le sang de vos cabris, y’a que Dieu qui m’a couvert. Boycotté depuis des ans par des presses de mon pays. J’ai traversé le temps en combattant pour ma patrie… ». Dans une sorte de prosopopée, Smarty s’adresse aux contemporains tout en leur laissant un héritage de sa riche carrière artistique. Sur le plan musical, rien à dire, RAP, est une pure merveille. Ecrit à l’encre de son âme, bien évidemment son message est pour des consciences averties.