• Save

Les Ivoiriens ne manquent pas d’imagination. La preuve, en cette soirée du mardi 14 février, sur les réseaux sociaux, des milliers d’internautes au niveau des bulles de filtres en Côte d’Ivoire ont tourné en dérision un micro trottoir qui mettait à l’index un probable troisième mandat du président Alassane Ouattara suite au décès du premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Interrogée à donner son avis sur le sujet, une jeune dame du nom de Patricia Kalou a répondu ceci : “Il faut que le pays aille de l’avant. On n’a pas souhaité la mort de son candidat hein, mais nous aussi, nous avons notre candidat. Leur temps est passé. Ils ont gouverné pendant des années, ils n’ont qu’à partir. Sinon, Gon est mort, ça nous fait mal. Moi-même, mon papa est mort, il était à la SOTRA, Kalou Paul, il est mort depuis 1991, ça me fait très mal.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-La France dit non à un troisième mandat d’Alassane Ouattara-Emmanuel Macron fidèle à sa ligne de conduite : “Je mets la pression sur chacun…”

Laissons la place à la jeunesse. Sinon s’il veut se présenter, laissons les autres candidats aussi se présenter, c’est à dire Bédié, Gbagbo ou bien. Si Ado se présente en Côte d’Ivoire ici aux élections de 2020 parce que Gon est mort et que le RDR n’a pas de candidat, ça va créer la guerre civile parce que le peuple en a marre. On ne le veut plus”. Une vidéo rendue sous un brin d’humour, mais révélatrice de ce que pense une frange d’Ivoiriens à propos d’un troisième mandat du président actuel. L’intervention de Kalou Patricia a suscité une vague de publications avec des histoires des plus invraisemblables à propos d’un imaginaire agent de la SOTRA ( Société des Transports d’Abidjan). Des people à l’instar de l’ancien attaquant du PSG, maire de la ville de Vavoua, Kalou Bonaventure se sont joints à cet élan de dérision. Il a fait la publication suivante : “Rip tonton Kalou Paul, paulo pour les intimes de la Sotra. Tu nous manques énormément ( 1991-2020)”. Ou encore cette autre publication de l’actrice Emma Lohoues illustrée de “pagnes à l’effigie” du sieur Kalou Paul : “Eh je m’étouffe…Ivoiriens, on est comment même ?”, s’est-elle interrogée dans un éclat de rires. La publication d’Emma Lohoues met en exergue ici le propre de l’Ivoirien à tourner en dérision des situations, même si celles-ci revêtent une importance nationale, le cas patent d’un éventuel troisième mandat du président Alassane Ouattara.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.