• Save

Ce dimanche 7 juin, les mères sont à l’honneur en Côte d’Ivoire. De nombreux people en ont profité pour rendre les honneurs à leurs mères encore en vie ou pas. Certains dont les mères ne sont plus de ce monde ont eu une pensée pieuse pour ces êtres qui leur ont donné la vie. C’est le cas notamment de Sery Djehi Dorcas, Miss Côte d’Ivoire 2005, nouvelle égérie de la chaîne de télévision, Life TV. Avec une forte pensée pour sa mère, elle lui a dédié une publication avec ce message culte : “La mort n’arrête pas l’amour”. Même si sa mère est décédée, Sery Dorcas reste néanmoins comblée par la présence de ses enfants, à bas âge, qui lui ont offert une belle surprise.

Lire aussi : Abidjan-Société-Drogue-Hamed Bakayoko-Cité dans une enquête-Molaré, Angelo Kabila…prennent position pour le ministre de la défense

  • Save
L’hommage de Miss Sery Dorcas à sa défunte mère

Lire aussi : Abidjan-Fête des mères 2020-Serey Dié-Son cadeau symbolique à coup de millions aux femmes

Aux antipodes de cette absence de la mère à laquelle fait face Sery Dorcas, des Miss Côte d’Ivoire sont encore bien heureuses d’avoir leurs mères à leurs côtés. C’est le cas de Tara Gueye, Miss Côte d’Ivoire 2019 qui, publiant une photo de sa génitrice a tout simplement écrit : “Bonne fête des mères”. Quant à Andréa Kakou, Miss Côte d’Ivoire 2015, son récit pour souhaiter une bonne fête des mères à celle qui lui a donné vie est un peu plus long : “Parce que sans toi, rien ne serait possible. Parce que sans toi, je n’aurais jamais vu le jour. Parce que sans toi, je ne saurais pas ce qu’on appelle aimer…Bonne fête à toutes les mamans du monde. Vous êtes nos dieux sur terre…”.

  • Save
La mère de Tara Gueye, Miss Côte d’Ivoire 2019
  • Save
La mère de Miss Andréa Kakou