• Save

Dj Arafat est décédé. La nouvelle est triste, mais elle est hélas vraie. Hamed Bakayoko, ministre de la Défense de Côte d’Ivoire qui avait des rapports filiaux avec l’artiste lui a rendu un hommage merité. S’inclinant face à la puissance de la mort, il a lâché : “C’est vrai, la triste nouvelle est une réalité”.

Lire aussi : Mort de Dj Arafat-Le ministre de la culture fait un communiqué officiel et annonce que le président de la République s’impliquera dans les obsèques de l’artiste

Hamed Bakayoko : “Dj Arafat, mon fils est parti”

“C’est vrai. La triste nouvelle est une réalité. “DJ Arafat”, mon fils est parti.
Je me suis personnellement incliné sur sa dépouille ce matin.Je suis profondément affligé. C’est une lourde perte pour la culture africaine. J’adresse mes prières pour le repos de son âme. Je présente mes condoléances à sa maman, ses enfants, et toute sa famille, à nous ses fans, ainsi qu’à tous les ivoiriens. Son ouvrage et son souvenir resteront à jamais gravés dans nos mémoires. Adieu L’artiste ! Adieu Didier ! R.I.P.”.

Publicités